Sony Alpha 7C Poignée Trépied | 27030 Dh

10 avis

35140.00 Dh

Sony alpha 7c poignée trépied est disponible au Maroc. Ses caractéristiques spéciales :

  • – – ‎Kit boîtier + FE 28-60mm f/4-5.6 + poignée trépied – ‎Compact

Découvrez tous ce qu’il faut savoir sur Sony alpha 7c poignée trépied avant de passer à l’achat : Prix, Vidéo de test, Fiche technique, Produits similaires.

Description

Sony alpha 7c poignée trépied – Caractéristiques & Prix au Maroc :

 

Caractéristiques spéciales
‎4k
Classement des meilleures ventes d’amazon
161 en compacts hybrides 2,041 en batteries pour appareils photo
Connectivity technologies
‎bluetooth
Couleur
‎noir
Couleur du modèle
‎noir
Date de mise en ligne
27 avril 2021
Disponibilité des pièces détachées
‎information indisponible sur les pièces détachées
Distance focale
‎28 millimètres
Expanded iso maximum
‎204800
Marque
‎sony
Maximum aperture range
‎f5.6
Maximum format size
‎plein format
Min focal length
‎28 millimètres
Moyenne des commentaires client
4,6 sur 5 étoiles
Résolution fixe effective
‎24 mp
Style
‎kit boîtier + fe 28-60mm f/4-5.6 + poignée trépied
Type de produit
‎compact

 

Vidéo de test – Sony alpha 7c poignée trépied :

 

 

 

Questions & Réponses – Sony alpha 7c poignée trépied :

➕ Quel est le prix de Sony alpha 7c poignée trépied au Maroc ?

Le prix de Sony alpha 7c poignée trépied Neuf est TTC.

➕ Quand est sorti Sony alpha 7c poignée trépied ?

La date de sortie est 27 avril 2021.

➕ Quel est le prix de Sony alpha 7c poignée trépied occasion pas cher ?

Le prix de Sony alpha 7c poignée trépied Occasion est 18920 TTC.

➕ Quelles sont les principales caractéristiques de Sony alpha 7c poignée trépied ?

Spécifications spéciales :

– – ‎Kit boîtier + FE 28-60mm f/4-5.6 + poignée trépied – ‎Compact

➕ Est-ce que c'est intéressant d'acheter ce produit ?

Les meilleurs personnes qui peuvent vous répondre sont les clients qui ont déjà acheté et testé ce produit (Voir les Avis des Clients).

➕ Où acheter Sony alpha 7c poignée trépied au Maroc ?

Electroplanet, Marjane, Aswak Assalam, Carrefour, Jumia, Boutiques spécialisés, Mall, ….

 

Fiche technique – Sony alpha 7c poignée trépied :

 

Caractéristique spéciale
4k
Couleur
Noir
Marque
Sony
Modes de prise de vue
Film
Niveau de compétence
Professionnel
Niveau de qualité jpeg
Fin
Nombre de pièces
Nan
Ouverture minimale
Nan
Quantité d’articles dans le colis
Nan
Résolution fixe effective
24 mp
Technologie de connectivité
Bluetooth
Type de lentille
Zoom
Type de produit
Compact
Équivalent iso
Nan

 

 

Conseils d’achat :

  • Garantie :

    Vérifier la durée de la garantie et aussi les pannes et défauts qu’elle couvre. Est ce qu’elle est complète ou limitée? et Quels éléments sont compris par la garantie (pièces, réparations ou les deux)?

  • Livraison :

    Est ce que la livraison est offerte ? Et combien ça prend du temps pour se faire livrer (Délai de livraison)

  • Preuve d’achat :

    il ce que la boutique vous donne une facture.

  • Service après vente :

    Est ce qu’il ont un service après vente pour avoir des informations sur l’installation ou le fonctionnement(mode d’emploi). Aussi en cas de problème, est ce c’est le vendeur qui se charge ou vous devez vous même contacter le fabricant ou le fournisseur.

 

10 avis pour Sony Alpha 7C Poignée Trépied | 27030 Dh

4,6
Basé sur 10 avis
5 étoiles
60
60%
4 étoiles
40
40%
3 étoiles
0%
2 étoiles
0%
1 étoile
0%
  1. H. L (client confirmé)

    J’ai retrouvé avec l’A7C, les qualités que je cherche depuis longtemps d’un appareil photo, la légèreté, l’encombrement et de bonnes performances. Cela me change des lourds, encombrants et bruyants reflexs (D300/D600 etc..). Le D600 avec le 24×120 pèse plus d’1,6 Kg à cela rajoutez le grip et ses deux batteries. L’A7C environ 500 g avec le zoom du kit.J’ai opté depuis quelques années pour des hybrides Sony, depuis la série A 6000, jusqu’à A7S en passant par un RX100m3. Principalement pour leur compacité, leur poids et leurs bonnes performances (… mais pas pour leur autonomie). L’A7C ressemble à un A6500 qui aurait pris de l’embonpoint.Sony a compris que les amateurs souhaitaient des appareils légers et performants. Plus d’un demi-siècle à trinqueballer divers reflexs notamment des argentiques du Nikormat au D600 et leurs objectifs ça pèse.Et comme le poids du matériel et celui de l’âge ne sont pas compatibles … .Mes premiers clichés furent moyens, notamment des problèmes de netteté, la seconde série en reconfigurant l’engin s’avère meilleure. J’avoue que le confinement ne m’a pas permis de compléter mes premiers essais.Sony a eu la bonne idée de changer la position et la taille du bouton de déclenchement de la vidéo, même si certains utilisateurs s’en plaignent.Le zoom fourni dans le kit est un 28/60, F4,5/5,6 non stabilisé. Il est compact au détriment d’une faible amplitude et d’une luminosité modeste. A priori, ses performances optiques s’avèrent satisfaisantes à suivre. Je compte utiliser le zoom 24/70 F4 Sony que j’apprécie pour ses qualités. Mais le poids de l’ensemble avoisine le kg … !. Quand même… !.J’ai équipé ce zoom d’un filtre neutre (Jongsun) et d’un verre de protection pour l’écran (Brotect). J’utilise ce filtre et un parasoleil de 49 mm de diamètre avec un convertisseur (40,5/49 mm), pour éviter tout vignettage. J’ai acquis une télécommande Bluetooth Sony, ainsi qu’une ‘’moitié d’étui de protection First2savven’’, en cuir véritable (?). Et surtout un chargeur double et 2 batteries supplémentaires. J’utilise très occasionnellement 2 flashs compatibles Sony, de marques indépendantes.Le mode d’emploi complet se trouve sur le site Sony à télécharger, il comporte plus de 600 pages.Courage !. A lire les longues soirées d’hiver et de confinement !!!Je précise que sa fabrication est chinoise.Les plus :Évidemment sa compacité et son poids sont les points forts qui ont motivé cet achat. L’A6500 avec le zoom Zeiss 24×70, est très bien mais cela reste un APC. Avec l’excellent A7S et son 24×70 F4 (plus un grip), on retombe dans les hybrides volumineux et lourds.Excellente finitionClichés d’excellentes qualités, les fichiers JPEG sont peu bruités jusqu’à 6400 Iso voir plus. Le bruit des clichés étant ma hantise j’avoue avoir été très satisfait des résultats en haute sensibilité des JPEG (12800 Iso).Stabilisateur 5 axes, c’est l’avantage de pouvoir utiliser des optiques non stabilisées, notamment d’opticiens indépendants.Un déclencheur vidéo rationnel, ça change du ridicule et inaccessible bouton des A6xxx et de l’A7SUne batterie endurante, un grip avec 2 batteries ne sera pas nécessaire (quel gros progrès par rapport aux 6XXX et à l’A7S)Nombreux paramétrages possiblesDéclenchement en mode obturateur silencieux, bien pratique dans certains cas.Mise au point avec détection des yeux. On peut même sélectionner le droit ou le gauche ou passer en auto … mais rien n’est prévu pour un cyclope, c’est ennuyant !.Peut être commandé depuis un Smartphone. J’avoue avoir un peu pataugé pour connecter et commander l’A7C par le Bluetooth, plusieurs solutions seraient possibles, Wi Fi, par contact etc. . Je n’ai pas trop approfondi la question pour l’instant. On ne pourrait déclencher la vidéo que si l’ A7C est sur la fonction caméra. A suivre.Possibilité d’utiliser les objectifs APC.Gamme optique Sony complète, mais salée.Les opticiens indépendants proposent de plus en plus des optiques d’excellente qualité compatibles Sony à des prix raisonnables. Preuve que les marques leaders (la ‘’jaune’’ et la ‘’rouge’’) se sont fait dépasser par Sony.J’ai effectué des essais de vidéos en XAVS HD 50p 50M, on peut filmer pendant plusieurs heures sans problème. La batterie tient, on constate un très léger échauffement du boîtier. Je ne suis pas particulièrement un adepte de la vidéo. Peut-être que ce bitoniau riquiqui de la vidéo des A6xxx et de l’A7S m’en a dissuadé ?Les moins :Aucun chargeur externe n’est fourni, seule une alimentation type 5V USB l’est, permettant de charger l’accu dans le boîtier. Ce dernier ne peut de ce fait être utilisé. Un câble USB type C est fourni pour la charge et le transfert des fichiers.Pas de prise de déclenchement filaire. Il faut utiliser le déclencheur ou la poignée Bluetooth de SonyComplexeLe prix, ainsi ceux des optiques et des accessoires, c‘est habituel chez Sony (les concurrents ne font guères mieux)Le mode d’emploi à téléchargerZoom du kit limité … … mais petit et léger et de bonne qualitéLa fonction SCN ‘’sélection scène’’ que l’on avait sur l’A6xxx a disparu. La reconnaissance de scène fonctionne en mode [Auto intelligent]. Cette fonction permet au produit de reconnaître automatiquement les conditions de prise de vue et de prendre l’image (j’ai fait ici un copier/coller du mode d’emploi).La zone de mise au point sur l’écran arrière tactile est à surveiller, car elle peut être aisément déplacée lors d’une manipulation.Pour les grincheux,1/4000 au lieu de 1/8000, c’est vrai que l’on utilise tellement souvent le 1/8000, surtout pour les paysages … sans commentaire.Utilisation de l’écran tactile limitée, personnellement, je ne m’en sers que très rarement. De plus l’utiliser en plein soleil les pieds dans la neige, à vous de voir … enfin si vous voyez. Mais il ne faut pas désespérer vous pouvez toujours vous mettre une toile noire (non fournie) sur la tête comme le faisait Nicéphore Niépce.Pas de double slot de carte SD, d’ailleurs y aurait-il de la place ?Menu tordu, bof !, quand on pratique la gamme Sony on s’y retrouve, parfois laborieusement. Je connais bien pire (F…i), je dois à chaque fois ressortir le mode d’emploi.Prise en main, mais pourquoi acquérir un boîtier aussi petit et s’en plaindre ensuite ?J’aurais souhaité un flash incorporé, mais le manque de place. De plus l’utilisation d’un zoom comme le 24×70 F4 Sony occulterait le flash. Cas de mon 6500 et du zoom 24×70 Zeiss, à moins de l’utiliser avec le zoom du kit.Conclusion : un appareil plein format, compact produisant d’excellents clichés. Idéal pour voyager léger avec évidemment les avantages et les inconvénients de sa petite taille, c’est un compromis !.Bien qu‘il soit cher, il est difficile de lui donner un rapport qualité prix, cet appareil rentre dans une catégorie très particulière qu’actuellement il est le seul (sauf le Sigma, mais sans stabilisation ni de viseur etc. etc..). L’Alpha 7 III serait un autre choix, leurs caractéristiques sont sensiblement identiques.

    (0) (0)
  2. A. O (client confirmé)

    Commençons par le déballage ; tout est bien rangé dans le coffret livré. Le boîtier est compact, la prise en main est excellente, le grip ne glisse pas et le bouton de déclenchement tombe sous la main.La batterie se recharge dans l’appareil grâce à la prise USB-C. L’alimentation et le cordon sont fournis mais si vous avez un smartphone qui se charge ainsi et une batterie externe, vous n’aurez pas à transporter du matériel en double.Sony a fait le choix dès le départ des boîtiers « mirrorless », ce qui n’était pas un choix facile puisque la visée reflex est la solution la moins chère et la moins gourmande en énergie.Le grand avantage de ce système est de pouvoir faire une analyse d’image sur le capteur et de reconnaître où sont les visages, ce que les reflex ont du mal à faire.Sony voulait réussir à faire le boîtier plein format le plus petit et le plus léger du monde sans avoir le problème d’autonomie et ça lui a demandé de revoir complètement la conception de l’ensemble.Le choix a été d’utiliser une batterie de très grande capacité (2280mAh) qui se cache dans la poignée de maintien.Mais il a fallu aussi travailler sur la consommation de l’écran et viseur Amoled qui doivent être très lumineux, du stabilisateur 5 axes et de toute l’électronique autour du capteur.Mais faire un boîtier léger et compact suppose que les objectifs soient dans la même philosophie.Le boîtier (avec sa batterie et sa carte mémoire) pèse 509g soit la moitié de mon reflex Nikon D850.Le zoom 28-60mm/4-5.6 ne pèse que 167g.Ce qui fait un total à moins de 700g rendant l’utilisation particulièrement confortable.Si vous préférez utiliser un objectif plus lumineux comme le 35mm ou le 55mm/1.8 qui ne pèse que 280g, l’ensemble restera léger. Et même très léger par rapport aux objectifs Nikon que j’utilise parfois et qui pèsent près d’un kilo chaque, ce qui oblige à choisir un grand sac photo dont les larges bretelles et le dos rembourré font accepter le poids transporté.Avec le Sony A7c, point besoin d’un sac photo de grande dimension même si vous ajoutez un ou deux autres objectifs.Maintenant revenons sur le choix du capteur 24Mpixels ; Ce nombre de pixels suffit pour faire des tirages au format A3 et je peux faire des images à 10.000 ISO avec assez peu de bruit.Cette grande sensibilité justifie l’usage d’un zoom de luminosité limitée par l’objectif d’encombrement et de poids.J’ai trouvé que la netteté de ce zoom était vraiment excellente mais si vous voulez mettre plus en évidence votre sujet, complétez par un ou des objectifs à grande ouverture (f/1.8) tout en restant légers.L’image de mon chat a été traitée par le logiciel Sony Imaging Edge qui traite les fichiers RAW. Ce logiciel est bien plus facile à utiliser que Photoshop (CameraRaw) et il donne un bien meilleur résultat sur les images contrastées que les jpeg qui sortent de l’appareil. Je vous encourage à l’utiliser.Les appareils « mirrorless » savent bien mieux que les reflex, reconnaître les visages et faire un image nette quand le sujet se déplace dans la totalité du champ. Et avec cet appareil, Sony fait bien mieux que Nikon avec bien plus de capteurs de mise au point dans la totalité de la surface.Si vous n’avez qu’une personne (ou un animal) dans le champ, l’appareil va le reconnaître et le suivre.Si vous en avez plusieurs, il faudra le sélectionner sur l’écran tactile. Rien de plus simple.Si vous voulez éviter de vous prendre la tête, le mode automatique est bien pour débuter ; il va afficher les choix de vitesse, diaphragme et sensibilité ISO ainsi que l’histogramme, en appuyant sur la touche Display.Une fois que vous aurez compris comment fonctionne le triangle vitesse/diaphragme/sensibilité, je vous recommande de choisir le mode A. Ce mode où vous choisissez l’ouverture de l’objectif est celui qui définit l’image et la zone nette. Un des avantages de ce mode est qu’il va laisser aux automatismes le choix de la vitesse et de la sensibilité ISO. Pour avoir la gamme de lumière captée la plus riche, ce mode va choisir la sensibilité ISO la plus basse, d’où une vitesse basse aussi (J’ai mis l’image du menu « Réglage ISO » où vous pouvez choisir la vitesse minimum sachant que le stabilisateur d’image vous donnera des images nettes même avec des vitesses lentes comme 1/15sec sauf si votre sujet est en mouvement).La lecture des images (en utilisant la commande « Display ») peut afficher beaucoup d’informations avec un histogramme détaillé par couleur ainsi que l’indication des zones saturées. On retrouve la même image dans le viseur EVF.Comme d’autres appareils Sony, le transfert des images en Wifi vers un smartphone ou une tablette est simple et rapide. Si vous voulez simplement visualiser vos images sur un écran plus grand et pouvoir les envoyer à d’autres personnes, c’est un moyen vraiment pratique.Cet appareil a une grande capacité à faire de la vidéo. L’autonomie en mode cinéma dépasse 3 heures et je pourrai filmer des spectacles entiers ou des fêtes de famille en 4k et les montrer sur grand écran.Une nouvelle expérience commence…

    (0) (0)
  3. O. S (client confirmé)

    Avec l’avènement des smartphones aux caméras haut de gamme, les reflex d’entrée et de milieu de gamme ont un peu la vie dure. Difficile de justifier l’investissement dans un appareil photo lourd et costaud quand on fait par exemple de la photo de rue ou du portrait. Cela dit, pour qui se plonge un tant soit peu dans la photo, les téléphones présentent certaines limites en termes d’iso, d’objectif bien sûr, mais aussi et surtout de sensation. On n’est pas dans le même état d’esprit que l’on fasse des photos avec un téléphone ou avec un appareil photo.Les hybrides qui s’imposent de plus en plus répondent donc à un besoin de polyvalence et à des contraintes de poids. Ça faisait quelque temps que je shootais par exemple avec un hybride Canon EOS et dans la rue on oublie très vite le poids et on ne se fait pas remarquer. Désireux de monter en gamme, ce Sony Alpha 7C répond parfaitement à mes besoins.Esthétiquement déjà, c’est un très bel objet aux finitions argentées du plus bel effet. Si vous aimez les appareils photo rétro, c’est un appareil qui dégage vraiment quelque chose et qu’on a plaisir à tenir en main surtout que sa maniabilité est bonne. Le poids comme toujours avec les hybrides n’est jamais une contrainte, mais sa légèreté peut être un brin problématique si vous utilisez un téléobjectif qui risque de faire contrepoids. Avec des objectifs moins imposants, la maîtrise est en revanche parfaite.Avantage non négligeable sur la concurrence: le 7C dispose d’un viseur. Ce n’est pas une nécessité absolue parce que l’écran est suffisamment bon et lisible, mais il y a des moments où rien ne remplace la précision d’un viseur. On peut cependant regretter un peu l’étroitesse de celui-ci, car on sent que ça a été un petit casse-tête pour l’intégrer sans grossir l’appareil et qu’il est tellement petit qu’il faut vraiment avoir le nez collé à l’appareil pour l’utiliser. Encore une fois, sur ce genre de modèle, l’écran est à privilégier et on s’y habitue vite, mais j’apprécie d’avoir ce choix que je n’avais pas sur mon ancien EOS.L’autre gros avantage pour moi de ce modèle, c’est la sensibilité ISO élevée qui permet de meilleures photos en basse luminosité et notamment de nuit. Là encore, on sent que c’est un appareil pensé pour la photo en milieu urbain et dont l’utilisation ne se trouve pas soudain limiter dès lors que la nuit tombe. Dans les faits l’appareil ne monte pas réellement dans les 200 000 ISO promis sans avoir des images avec beaucoup de bruit, mais il monte facilement jusqu’à 20 000 ISO ce qui est en général suffisant pour des photos en basse luminosité. Autre bonne fonction, l’Eye AF est vraiment bien pensé pour la réalisation de portraits mais je n’ai pas eu l’occasion de tester ça avec des animaux.J’aime bien l’objectif intégré avec l’appareil même s’il s’agit d’un objectif très polyvalent. Si vous avez déjà une utilisation très précise de l’appareil en tête, il peut être intéressant de se tourner vers un achat de l’appareil nu. Personnellement, j’ai tendance à privilégier les focales fixes pour la photo de rue et je pense que je finirais tôt ou tard par le changer.Avec les appareils milieux de gamme, le danger est toujours de viser à la fois le grand public et les professionnels, mais de ne satisfaire personne complètement. Ce n’est pas un problème que j’ai ressenti sur le 7C qui me semble suffisamment abordable pour des débutants, mais quand même assez puissant et sophistiqué pour une utilisation professionnelle notamment pour de la photo de rue, du portrait et même de la vidéo. C’est une option qui m’intéresse moins, mais en mode caméra, le 7C est aussi bien pensé pour la réalisation de vidéos pour un youtubeur amateur ou pro.Bref, c’est à n’en pas douter un des meilleurs hybrides du marché et c’est un appareil qui a le mérite de comprendre qu’un appareil hybride doit satisfaire tout le monde et non pas multiplier les compromis sans vraiment satisfaire personne. Amateur et pro de la photo et de la vidéo devraient donc s’y retrouver à condition d’avoir une idée précise de ce qu’ils veulent en faire ne serait-ce que pour éviter d’investir dans la version avec cet objectif couteux, mais peut-être pas tout à fait nécessaire.

    (0) (0)
  4. H. R (client confirmé)

    Cet Alpha 7C est vraiment une très bonne surprise pour moi qui fait de la vidéo depuis 10 ans. C’est typiquement le genre de boitier que j’aurai aimé avoir en 2010 quand j’ai débuté en vidéo ! Il fait de la 4K et de la FullHD jusqu’à 100 images par seconde. Il a de très bons préamplis audio pour y fixer directement un micro et ainsi avoir un son de très bonne qualité ! Il a une prise casque pour vérifier son niveau sonore.La stabilisation est excellente même avec le 28-60mm de kit qui n’est pas stabilisé optiquement, lui.Mais la vraie grosse surprise c’est son autofocus ! Qui est incroyable ! Surtout venant de Sony dont ça n’a jamais vraiment été la force… On a affaire à un AF quasi aussi performant que celui de Canon.L’écran sur rotule aussi est excellent, c’est une très bonne chose que Sony ait décidé de renoncer ENFIN à ses écrans sur charnière qui ne plaisaient à personne ! Là on peut enfin l’orienter dans tous les sens et surtout l’orienter vers soi quand on l’utilise pour filmer des vlogs par exemple.Sa montée en ISO est irréprochable, mais on commence à être habitué chez Sony. Elle est un peu moins bonne que celle de l’a7sIII mais meilleure que celle de l’a7III.En bref, un super appareil à recommander pour débuter sérieusement en vidéo (et photo aussi, hein, il fait les deux…) ou à prendre comme un second appareil si vous avez déjà un boitier Sony et recherchez à vous équiper d’un second boitier pour certains projets.

    (0) (0)
  5. T. K (client confirmé)

    Possesseur depuis plus d’un an du célèbre Sony A7III, j’ai la chance de pouvoir tester ce tout nouverau boitier plein format Sony A7C. Je vais vous livrer mon avis sur ce boitier en le comparant forécément avec le A7III.Pour commencer le boitier est plus compact et leger de quasiment 150g par rapport à l’A7III donc un point très positif si vous aimez avoir votre boitier tout le temps avec vous.J’aime bien son look un peu vintage et son grip pour une meilleur prise en main.La vraie grande différence qu’on attendait depuis longtemps est au niveau de l’écran qui est enfin orientable à 180 degré donc hyper pratique pour les vlogeurs mais pas que !Ce qui m’a bien plu également dans ce nouveau boitier, ceux sont les caches des connectiques qui sont rigides. Le cache ne pend plus lorsque vous avez besoin d’une connectique.La detection de l’oeil se fait aussi en vidéo sur l’A7C donc un point très positif si vous faites de la vidéo. Et j’ai trouvé que le point était plus rapide avec ce nouveau boitier.Sony a décidé de changer l’emplacement du viseur en le positionnant à gauche. Je trouve ça un peu moins ergonomique et naturel mais ça n’en fait pas non plus un point négatif, c’est juste une habitude personnelle.Il n’y a plus qu’un seul ’emplacement de carte SD mais j’avoue ne jamais utiliser les deux sur mon A7III, donc ca ne change rien pour moi.Petite différence concernant l’obturateur, celui de l’A7C monte à 1/4000e contre 1/8000e pour l’A7III, rien de grave néanmoins.Pour résumer, je pense que si vous n’avez pas encore fait le pas vers un boitier plein format, l’A7C est une très bonne alternative surtout si vous pensez l’utiliser aussi pour faire de la vidéo. Moi je l’utilise maintenant pour mes sorties photo car il est plus léger et un peu moins encombrant.A noté que j’ai fait mes tests avec l’objectif 28-60mm, qui est très léger et qui rend ce boitier hyper pratique et nomade.

    (0) (0)
  6. E. R (client confirmé)

    Mit dieser Rezension habe ich mich wirklich schwer getan, waren meine Gedanken zur A7c, anfangs eher emotional geprägt. Aber eine Rezension rein auf Emotionen aufzubauen funktioniert nur bedingt und es wäre der A7c gegenüber auch nicht fair, weil die Kamera hat durchaus mehr zu bieten wie mein pedantischer, erster Blick zum Vorschein gebracht hat. Also reiß ich mich zusammen und versuche die Emotionen außen vor zu lassen.Nicht ohne Grund gilt die A7III als eine der beliebtesten Kameras im Sortiment von Sony und nun haben sich die Ingenieure gedacht, quetschen wir diese doch in das Gehäuse einer A6XXX und machen es etwas hübsch.Ob diese Symbiose sinnvoll ist, wo die Stärken und Vorteile liegen, aber auch an welcher Stelle man kompromissbereit sein muss, dass habe ich in meiner Rezension zusammengefasst.Wie eingangs erwähnt ist die Sony A7III eine der beliebtesten Kameras im Portfolio von Sony und trotzdem gibt es auch einige, denen die A7III zu groß und martialisch daherkommt. So hat sich zb. meine Partnerin vehement geweigert mit der Kamera zu fotografieren und das obwohl ihr bewusst war das die A7III « die schönsten » Bilder von all unseren Kameras macht. « Zu groß, zu schwer, zu männlich », das waren ihre Worte und all meine Argumente schienen nutzlos.So und nun hat Sony sich gedacht, machen wir die A7III doch einfach, bei gleicher Performance, kleiner, leichter und etwas schicker, und ja das macht durchaus Sinn, und ja das hat in meinen Augen auch seine Berechtigung, zeigt Sony doch wieder einmal eindrucksvoll das Vollformat nicht gleichzeitig auch groß und schwer bedeuten muss.Beim auspacken dachte ich, wow sieht die Kamera gut aus, mal nicht nur schnödes schwarz, die belederung im Golfball-Design gefällt ungemein gut und irgendwie ist alles so ganz anders wie ich es bisher von Sony kannte und doch auch irgendwie gewohnt, nur halt in schick.Leider bleibt Sony aber auch bei der C, ihrem Motto « maximale Performance, der Rest ist nicht so wichtig » treu. Und so gibt es ein paar Details welche mir persönlich nicht so gut gefallen.Zum einen ist das der An/Aus Schalter und Video Button. Beide bestehen aus lackiertem Kunststoff und die Verarbeitung ist gelinde gesagt, peinlich Aber ok, eloxiertes Aluminium hätte hier wahrscheinlich das Budget gesprengt, genau wie das fehlende Ladegerät, aber das kennen wir Sony Nutzer ja bereits von der A7III Des Weiteren ist der Sucher (ja es war kein Platz und wir können froh sein das überhaupt ein Sucher verbaut ist) nicht mehr wie eine Notlösung. Zu klein und zu wenig Vergrößerung wie ich finde. Aber ich habe halt auch einige andere Kameras zum vergleichen da. Jemand der bisher mit einer Kamera ohne Sucher fotografiert hat, den wird der kleine Sucher wahrscheinlich nicht stören und ja, man kann den Sucher auch nutzen, und ja, gerade bei Sonnenschein ist er nicht vollkommen nutzlos. Gut finde ich die Anordnung des Sucher am Rand des Gehäuses, da dadurch die Nase nicht dauernd das Display berührt. Bei der A7III war genau das immer ein Problem und ich habe diese fettigen Abdrücke auf dem Display sowas von gehasst, dass könnt ihr euch nicht vorstellen Apropos Display, dass ist zwar das gleiche, niedrig auflösende, wie bei der A7III, aber bei der C ist es Dreh- und Schwenkbar und ich empfinde es auch klarer und heller als an der A7III. Gerade für Vlogger und Aufnahmen aus schwierigen Positionen ist so ein Dreh- und Schwenkbares Display sehr gut geeignet und ein weiterer Vorteil dessen ist, dass man das Display beim Transport nach innen drehen kann und es dadurch geschützt ist. So kann man dich getrost einen zusätzlichen Displayschutz (Folie/Glas) sparen Thema Bedingung: Vielfach habe ich gehört das die A7c zu wenig Buttons und Einstellräder hätte. Das stimmt zwar irgendwie auch, aber ich finde, so wirkt die Kamera, eben auf Grund der wenigen Knöpfe und Räder, sehr aufgeräumt. Und mal ganz ehrlich, braucht man für jede Funktion einen eigenen Button, muss man überall Custom Funktionen drauflegen können, oder reicht es nicht auch so wie es ist und kann es vielleicht auch sein das die Zielgruppe der A7c, eben nicht die Berufsfotografen sind? Bei all der Gleichheit zur A7III, soll sich die A7c auch von dieser differenzieren und das nicht nur durch Größe und Gewicht. Eine einfach zu bedienende Kamera mit großartiger Performance, das war Sonys Ziel und das ist definitiv auch gelungen! Wer die bestmögliche Qualität bei Fotos erwartet, die A7c schick findet und sie sich auch leisten will, der erhält mit der A7c nicht nur die im Moment kleinste (optisch stabilisierte) Vollformatkamera, sondern auch eine der besten.Zudem hat Sony der C, den Autofokus Algorithmus (inkl. Echtzeit-Tracking) der A7SIII spendiert, was die AF Performance gegenüber der A7III sogar noch einmal verbessert und das will was heißen, gehört der AF der A7III doch zu einem der besten.Auch der Verschluss wurde bei der C komplett neu konstruiert und das ist gut so, haben sich die Berichte über frühzeitige Defekte bei der A7III in letzter Zeit leider gehäuft. Der neue Verschluss kann mechanisch nun aber « nur » noch 1/4000 sek Verschlusszeit. Das wird im real Live kaum jemand merken bzw. behindern. Und wenn doch, elektronisch ist weiterhin bis 1/8000 sek möglich.Ein weiterer Aspekt der mir am neuen Verschluss sehr gefällt ist das Verschlussgeräusch. Es klingt jetzt dezenter und nicht mehr dieses aufdringliche « Ratsch » der A7III …das ist für viele bestimmt uninteressant, ich jedoch mag solche kleinen Details.Das die C nur über einen Steckplatz für Speicherkarten (SD UHS-I/II) verfügt wird den « Profis » sauer aufstoßen, aber wie gesagt, die « Profis » sind meiner Meinung nach nicht das favorisierte Klientel der C und außerdem muss man anmerken, dass die Angst vor Datenverlust zwar nachvollziehbar ist, aber ich hatte in all den Jahren noch nie einen Ausfall einer Speicherkarte und das bei ca. fünfzehn Speicherkarten die sich in Kameras, Smartphones und anderen elektronischen Geräten befinden.Gefällt mir…➡️ schickes Design➡️ leicht und kompakt➡️ Dreh- und Schwenkbares Display➡️ top Akkulaufzeit (bis zu 740 Aufnahmen)➡️ top Exmor R Sensor➡️ top Performance ( Bionz X Prozessor, 14,7 EV Dynamikumfang, 14 Bit RAW)➡️ extrem guter Autofokus (Algorithmus der A7SIII Echtzeit-Tracking, Gesichter, Tier- u. Menschenaugen)➡️ äußerst wirkungsvoller optischer 5- Achsen Bildstabilisator➡️ verbesserte Farbabstimmung (natürlichere Hauttöne u. Farben)Gefällt mir weniger…➡️ Verarbeitung teilweise nicht auf Preisniveau➡️ Sucher könnte gern etwas größer sein➡️ immer noch nur rudimentäre Touchscreen FunktionenNeutral…➡️ nur ein SD Kartenschacht❗❗❗❗❗ RESÜMEE ❗❗❗❗❗Enthusiastische Hobbyfotografen die mehrmals in der Woche mit der Kamera losziehen und auch große, schwere Objektive verwenden wollen, die sollten eventuell zur A7III greifen oder zumindest erst mal ausprobieren wie sich die C mit dem Objektiv der Wahl händeln lässt. Wer aber eher am Wochenende mit der Familie, oder im Urlaub, zur Kamera greift, dann aber die bestmögliche Qualität an Fotos erwartet, der ist mit der A7c super aufgestellt. Dazu ein Objektiv wie Sigmas neues 28-70, oder das ebenfalls gute Tamron 28-75 und ihr habt eine kompakte, leichte Kombi mit der ihr für fast alle Individualitäten perfekt gerüstet seit. Klar ist das erst mal viel Geld, keine Frage, aber langfristig gesehen ist es das ganze Wert und mit der A7c kauft man nicht nur irgendeine Kamera, sondern die kleine hübsche mit Spaßgarantie Persönlichen Anmerkung…Ich habe einige Tage mit mir gerungen ob ich die C zurückschicken soll, oder ob ich mich mit ihr und der Tatsache das sie nicht perfekt ist, arrangieren kann. Und ja ich habe die Kamera behalte, einfach weil sie eine sehr gute Ergänzung meines vorhandenen Equipment darstellt und irgendwie auch sexy ist. Jedes Mal wenn ich die C in die Hand nehme habe ich ein grinsen im Gesicht und es macht wahnsinnig Spaß damit zu fotografieren, weil es halt auch so unheimlich einfach ist damit sehr gute Fotos zu machen.Übrigens war es problemlose möglich meine A7c bei Sony zu registrieren und damit auch die Garantieerweiterung auf 3 Jahren zu beantragen.

    (0) (0)
  7. B. S (client confirmé)

    Ce n’est pas mon premier Sony ILCE7. Dès sa sortie j’ai rêvé de l’avoir un jour. Enfin un compact plein format de grande qualité . Il délivre d’excellente images et accepte tous les objectifs compatibles Sony FE. Comme son principal avantage est sa légèreté et son faible encombrement, mieux vaut toutefois l’utiliser avec des focales fixes ou des zooms légers. Personnellement, je l’utilise avec un 35mm f/2.8, un 24mm f/2.8, et un 55mm f/1.8, pour la photo de rue. Si je devais choisir un zoom je pencherais pour un 28-70 ou 28-75 f/2.8.Habitué aux menus de chez Sony, cet A7C ne me pose pas de problème. Seul bémol, le viseur un peu petit.Je recommande ce boîtier pour la photo de rue et le voyage.

    (0) (0)
  8. A. P (client confirmé)

    Parmi les hybrides plein format ou APS-C, j’ai le sentiment que c’est Fuji qui tient le marché du milieu de gamme pour l’instant. Leur XT3 puis désormais XT4 est un condensé de qualité, avec ergonomie, facilité d’utilisation, poids limité, doué en photo comme en vidéo, et un bon panel de lentilles. Les professionnels comme les amateurs chevronnés se l’arrachent. Sony quant à lui tient le marché haut de gamme de l’hybride plein format avec le alpha 7III, ainsi que le alpha 7 R IV. Les photographes de paysages l’adorent. Avec le 7C, plus abordable, Sony entend jouer dans la court de Fuji. Au niveau du design et de la solidité, force est de constater que Sony se défend très bien. Ce n’est pas aussi agréable que Fuji, surtout que les menus Sony sont connus pour leur ergonomie désastreuse, mais on s’en approche. Comme Fuji sur le XT4, le boîtier est étanche et le capteur est stabilisé. Les deux appareils s’en sortent donc très bien en faible luminosité. En revanche, pas de double compartiment pour carte SD chez Sony, un choix étrange.Mais le capteur de Sony est meilleur : Fuji a le défaut d’utiliser un format RAW difficile à cause de leur capteur un peu étrange. Il faut donc Capture One ou un plugin sur Lightroom pour profiter à fond de ses images. Rien de tout ça chez Sony qui a un capteur classique que Lightroom exploite sans problème. Les détails sont là, même si l’objectif fournit ne dévoile pas tout. Et évidemment, le 24×36 produit des images mieux définies qu’un APS-C. Au niveau du poids, le Sony gagne de 100 g. En revanche, le parc de lentilles proposé est différent chez les deux : Fuji a le dessus sur des focales fixes, et des zooms courts, Sony sur les longues optiques pour la photo animalière. Mais les optiques se payent au prix fort chez Sony, et sont plus grosses, capteur plein format oblige… Ce n’est pas l’objectif « pancake » fourni ici qui fera l’affaire, alors que le zoom grand angle fournit d’office avec le XT4 est de qualité.Cela reste néanmoins un très bon appareil. A choisir, je continuerais avec le XT4, plus ergonomique, et avec des optiques globalement de meilleure rapport qualité/prix. Pour un professionnel, l’absence de double slot pour carte SD sera d’autre part peut-être rédhibitoire. Mais Sony reste impressionnant, il leur faut maintenant optimiser encore plus le rapport qualité prix pour espérer déloger Fuji.

    (0) (0)
  9. N. P (client confirmé)

    Cet appareil révolutionne la photo, il faut le dire.J’ai eu un Canon 5D, puis un sony alpha 7 iii, et désormais je suis passé à l’alpha 7C avec satisfaction.Au chapitre des points très positifs, le poids, la rapidité, l’autonomie des batteries et la résistance au froid, ainsi que les impressionnantes capacités vidéo. Le capteur plein format est tout aussi impressionnant, et grosse amélioration on peut choisir en standard les formats d’enregistrement 3/2, 4/3, 16/9….Un seul emplacement pour carte SD, mais avec une très bonne capacité de lecture, une connexion USB-C pour la charge, la possibilité de brancher un micro externe, des accus et optiques qui sont les mêmes que l’alpha 7 iii, presque tout y est.Sauf que subsistent quelques légers défauts de jeunesse, qui ne seraient pas dirimants sur n’importe quel appareil au prix standard, mais sont un peu ennuyeux ici:- tout d’abord, le viseur ultra-sensible et juste à côté de la courroie, qui provoque l’extinction de l’écran optique lorsque la courroie se trouve à proximité, ce qui est très souvent le cas quand on photographie en format vertical,- ensuite, le bouton pour l’enregistrement un peu compliqué à atteindre, et une molette de moins que sur l’alpha 7 iii,- enfin, des menus qui n’ont pas été conçus pour le tactile, et une sous-utilisation flagrante des capacités tactiles de l’écran.Mais, même avec tous ces défauts, c’est à mes yeux l’un des meilleurs compacts plein format du monde.

    (0) (0)
  10. F. F (client confirmé)

    Ich besitze bereits mehrere Sony-Kameras und Objektive, z. B. NEX5, RX100II, RX100V, A6300, u. a. Und jetzt, als meine neueste Errungenschaft, die schon seit zwei Jahren auf dem Markt befindliche ‘a7c’. Ich wollte schon lange eine Vollformat Kamera mit Ibis. Ich habe alle Testberichte und Testvideos die im Netz kursieren, habe ich ausführlich studiert und mich nach langer Überlegung dazu entschlossen, mir die ‘a7c’ zuzulegen. Und was soll ich sagen: ich habe es nicht bereut.In den zwei Wochen, in denen ich sie ausführlich ausprobieren konnte, muss ich sagen, meine ‘a7c’ übertrifft alles an Kameras, was ich bisher hatte. Super. Sie macht einfach Spaß und zaubert mir jedesmal, wenn ich sie in die Hand nehme ein Lächeln ins Gesicht. Sowohl im Automatikmodus, als auch in den unterschiedlichen manuellen Modis, macht sie wunderschöne, immer scharfe Fotos. Ausser ich will ausdrücklich Unschärfe z. B. im Hintergrund. Der Autofocus sitzt immer.Die Vollformat-Bilder sind von höchster Qualität, sogar Ausschnitte sind immer noch hochwertige Bilder. Man kann soweit in Bilder ‘hineincroppen’, das ist unglaublich. Kleinste Deteils kann man später am Bildschirm ansehen.Beim Bearbeiten der Fotos merkt man erst, was die Kamera leistet und was man aus den Bildern noch ‘rausholen’ kann. Sowohl bei im RAW, als auch in JPG aufgenommenen Fotos.Auch die Größe der a7c begeistert mich. Mit dem Kit-Objektiv findet sie sogar in einer größeren Jackentasche Platz und so nehme ich sie fast immer mit auf meine Wanderungen. Jetzt entgeht mir kein Motiv mehr.Und die Bilder sind immer besser als mit meinem Handy.Auch die Qualität des Kit-Objektives, welche in verschiedenen Testberichten schlecht abschneidet, kann ich so nicht bestätigen. Ich finde es gut. Sowohl die Bildqualität, als auch die Handhabung und die Haptik sind meine Meinung nach hervorragend. Schließlich kann man bei dieser Größe, bzw. Kleinheit, nicht die Qualität eines Sony-GM-Objektives erwarten, das dann auch zigmal schwerer, größer und teurer ist.Noch ein Wort zur Sony-App. Mit ihr kann ich die GPS-Daten automaitsch in die Metadaten der Bilder schreiben lassen. Und ich kann Bilder vom Foto per Funkverbindung (WLAN oder Bluetooth) in verschiedenen Größen (2MB oder Original) aufs Handy transferieren. Das geht schnell und unkompliziert. Dann kann ich die Bilder gleich in der Cloud speichern oder per WhatsApp verschicken.Alles hat sich gegenüber meiner A6300 verbessert.

    (0) (0)
Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Q & R

Il n’y a pas encore de questions.

Poser une question

Votre question sera répondue par un représentant de la boutique ou d’autres clients.

Merci pour votre question !

Votre question a été reçue et recevra bientôt une réponse. Veuillez ne pas soumettre la même question.

Erreur

Warning

Une erreur s’est produite lors de l’enregistrement de votre question. Veuillez le signaler à la personne en charge de l’administration du site. Information additionnelle :

Ajouter une réponse

Merci pour la réponse !

Votre réponse a été reçue et sera publiée prochainement. Veuillez ne pas soumettre à nouveau la même réponse.

Erreur

Warning

Une erreur s’est produite lors de l’enregistrement de votre question. Veuillez le signaler à la personne en charge de l’administration du site. Information additionnelle :